Avocat : La défiance des Français envers eux est importante

À peu près 56% des Français soulignent avoir eu des difficultés à trouver un avocat. 44% disent avoir eu une mauvaise relation avec le leur. Ce constat des justifiables sur le système juridique français s’annonce plutôt inquiétant pour le barreau, mais cette réalité va sans doute améliorer la situation.

Faire appel au service juridique se généralise en France

De plus en plus de Français font appel à un service juridique. Sur les 16 000 personnes interrogées, 39 % d’entre eux déclarent avoir déjà contacté un avocat dont 41% des hommes et 38% des femmes. Plus d’un Français sur trois a déjà consulté un avocat, mais le taux de satisfaction est très bas selon les résultats de ce sondage. La situation est délicate et le système juridique français a donc nettement besoin de clarté et d’amélioration notamment au niveau des relations entre avocats et justiciables.

L’insatisfaction se généralise

Près de 58% des femmes ont contacté un avocat pour une affaire personnelle et 48% des hommes l’ont fait pour des raisons professionnelles. En séparant ses deux principaux cadres, on peut déduire qu’une grande distinction s’opère entre les deux sexes. Toutefois, généralement, 49 % des Français font appel aux services juridiques pour une affaire personnelle. La collaboration avec votre avocat s’est-elle bien passée ? Pour répondre à cette question :

  • 56 % des Français répondent par « oui » dont 43 % avouent que cette relation s’est moyennement bien passée.
  • 46% des hommes sont moins enthousiastes et déclarent même que la collaboration ne s’est pas bien déroulée du tout.

La raison principale évoquée lors d’une insatisfaction est la question des honoraires. 26% des Français, dont 29% des femmes, ont mentionné ce facteur en cas d’une mauvaise collaboration avec un avocat. 28 % des personnes interrogées dont 31% d’hommes contre 25% de femmes soulignent un mauvais suivi de leur dossier. 26% soulignent par ailleurs que le service est médiocre au niveau de la réactivité et de la communication.

L’insatisfaction semble donc être généralisée aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Seulement, 37 % déclarent être globalement satisfaits dont 9 % très satisfaits et 28 % moyennement. 63 % sont par contre mécontents dont 34 % moyennement et 29 % très insatisfaits.

Un système long, complexe et coûteux

Les Français interrogés ont également soulevé à 35% la complexité des procédures juridiques. 27% ont parlé de la longueur des actions et 23% ont souligné les coûts trop élevés du système. En plus de payer un service d’avocat cher, 72% des hommes contre 79% des femmes ont extrêmement peur des coûts liés à une action en justice. Par ailleurs, 56 % des Français annoncent qu’il est difficile de trouver un bon avocat dans le pays que ce soit dans les annuaires ou à travers les plateformes et sites spécialisés. D’autres préfèrent même demander conseil auprès de leurs proches ou connaissances face à cette grande difficulté. La confiance est donc un élément essentiel dans ce choix. Seulement 3 % d’entre eux prennent des renseignements auprès des barreaux ce qui pose aussi question.