Dépannage d’un plombier en urgence : vos droits

À cause de canalisation bouchée, de robinet défectueux ou de fuite d’eau. Vous êtes dans l’obligation de faire appel en urgence à un plombier. Mais pour éviter tout problème, il est essentiel de connaître tous vos droits lors de la prestation du professionnel. Dans notre article, vous allez découvrir vos droits quand vous faites appel à un plombier en urgence pour vous dépanner.

Le droit à l’information

Quand vous faites appel à un plombier pour vous aider à régler un problème dans l’urgence. Certains professionnels peuvent se montrer peu scrupuleux. Or la prestation à domicile par les plombiers est encadrée par la loi des prestations à domicile de 1990. Et cela même si le contrat de prestation a été conclu hors d’une entreprise spécialisée dans le domaine. Cette loi vous donne accès au droit à l’information. De ce fait, avant de procéder au dépannage, le plombier devra vous fournir un ordre de réparation qui a pour objectif de vous informer sur :

  • Le taux horaire TTC de ses services ainsi que les tarifs TTC forfaitaires de ses différentes prestations.
  • Les frais pour son déplacement.
  • Les modalités pour le décompte du temps passé pour la main d’œuvre.
  • Les autres conditions de rémunération.
  • Le prix à payer pour un devis s’il n’est pas gratuit.
A lire également  UK Un avocat attribue le refus de visa de visiteur au racisme profond sous-jacent

Mais en plus de l’ordre de réparation, pour une facture dont le montant excède les 150 €, le plombier est tenu d’établir un devis pour les travaux. Mais si vous lui demandez de le faire même avec un montant inférieur, il est obligé d’accéder à votre demande. Le devis doit d’ailleurs impérativement comporter plusieurs mentions qui sont déjà incluses dans l’ordre de réparation comme votre nom et votre adresse, la date de rédaction du devis ou encore le nom et l’adresse de l’entreprise de plomberie. Le devis devra d’ailleurs être réalisé en 2 exemplaires. L’un sera pour le plombier et l’autre pour vous.

Le droit à la délivrance d’une note de facture pour une prestation au-delà de 25 €

La loi vous donne également le droit de réclamer une note de facture pour une prestation de plus de 25 €. Le plombier est d’ailleurs dans l’obligation de se soumettre à ce droit. Ce document devra d’ailleurs contenir plusieurs informations comme les coordonnées complètes du plombier en plus de la date et du lieu de sa prestation. Il devra également inclure dans la note de facture la date de rédaction de la note, le décompte détaillé de sa prestation en plus des prix et de la quantité des pièces utilisées lors de son intervention. Le total hors taxes et avec toutes les taxes du montant que vous devez payer devra également être inscrit dans la facture. Et sauf votre opposition, votre nom devra aussi figurer sur la facture.

A lire également  YouTube doit payer des milliards aux stars de la musique

Le document devra d’ailleurs immédiatement vous être délivré à la fin de la prestation du plombier et avant que vous ne procédez à son règlement. Il est important de souligner que même pour un montant inférieur à 25 €, vous pouvez parfaitement demander une note de facture au plombier. Vous pouvez aussi conserver les pièces que le plombier a remplacées. Et dans le cas où vous désirez vous en débarrasser, il devra vous faire signer une décharge.

Les obligations du plombier

Outre vos droits, l’intervention en urgence d’un plombier nécessite le respect de certaines obligations pour ce dernier. Le premier consiste à ne pas entamer des travaux sans votre accord écrit sauf dans le cas d’une urgence manifeste comme une situation d’inondation ou les possibilités de court-circuit par exemple. Dans d’autres cas, il devra vous expliquer les devis en détail et vous laisser le droit d’acheter les matériels nécessaires pour la réparation.