Profitez de la loi Pinel Plus pour acheter un logement dans le neuf

La loi Pinel Plus vise en principe à remplacer petit à petit le dispositif Pinel classique. Ces deux textes vont fonctionner ensemble pendant une certaine période. Ce qui fait que les changements ne se feront pas d’un coup sec. Le nouveau dispositif offre en tout cas des avantages pour l’achat d’un logement neuf que vous allez mettre en location.

Les principaux avantages de la loi Pinel Plus

La loi Pinel Plus offre des privilèges considérables à tout investisseur immobilier dans le neuf. Il suffit de vous faire accompagner par un prestataire fiable pour vous aider dans vos recherches de logement. Vous pouvez par exemple vous rendre sur www.interconstruction.fr pour profiter des avantages suivants :

  • La possibilité d’augmenter votre patrimoine immobilier. Il suffit d’acheter un logement dans une ville avec un marché locatif tendu.
  • L’achat d’un bien immobilier neuf qui répond parfaitement aux conditions environnementales.
  • La réduction de vos impôts pour une durée de 6 à 12 ans.
  • Des revenus locatifs qui permettront d’auto-financé votre investissement.
  • Des frais de notaire réduits tout au long des procédures d’achat.
  • Une exonération de la taxe foncière pour les deux premières années de l’investissement
A lire également  Le défaut d'assurance décennale : enjeux et conséquences pour les professionnels du bâtiment

Il suffit de respecter les conditions d’éligibilité à cette loi pour profiter de tous ces points pendant l’investissement.

Les conditions d’éligibilité à la loi Pinel Plus

De nouveaux points sont à respecter dans la loi Pinel Plus. Il faut dans ce cas insister sur la surface habitable de l’appartement que vous allez acheter. Le bâtiment peut être de type T1 à T5. La surface minimale habitable pour cela peut varier de 28 à 96 m² en fonction de la classification. À l’extérieur, une surface minimale de 3 à 9 m² doit être respectée.

Il ne faut pas non plus négliger les critères énergétiques et environnementaux pour assurer le confort du locataire. Il faut ainsi acheter un bien neuf avec les seuils de la RE 2020 pour profiter du dispositif Pinel. À cela s’ajoute un DPE (Diagnostic de performance énergétique) de classe A à partir de 2024.

Le permis de construire du logement peut être demandé par les responsables. Cela suffit pour prouver que le bâtiment est vraiment neuf. Le document doit afficher le label environnemental E+C — ainsi que la classe A du DPE.

Le point sur l’accession à la loi Pinel classique

N’oubliez pas que le nouveau dispositif Pinel va se mélanger avec l’ancien pendant une période précise. Il faut dans ce cas tenir compte des conditions d’éligibilité en commun avec l’ancienne version avant de commencer votre investissement. Les responsables s’intéresseront en premier lieu à votre profil en tant qu’investisseurs. Il faut ici avoir un foyer fiscal en France.

A lire également  Comment faire un recours contre une décision de la MDPH ?

Il faudra aussi faire attention avec la durée de location. Celle-ci peut être de 6 ou 9, mais aussi 12 ans. Cela impactera sur le taux de réduction pour vos impôts. Vous devrez vous assurer que le locataire utilise le logement à titre de résidence principale.

Il ne faut pas négliger l’investissement annuel maximum que vous pourrez faire. Évitez ainsi de dépenser plus de 300 000 € par an pour le projet à titre de 2 logements. Il reste enfin la zone d’emplacement de chaque bien à acheter et les plafonds de loyers et de revenus.