Les droits fondamentaux des salariés au travail

Le droit du travail a été mis en place afin de réglementer l’exercice d’une activité professionnelle. C’est donc une branche du droit des affaires et du droit privé qui vise à protéger les salariés des éventuels abus de l’entreprise où ils travaillent. Découvrez dans notre article quelques droits fondamentaux des salariés au sein d’une entité.

Le droit à la rémunération ponctuelle du salarié

En tant que salarié, votre premier droit fondamental est le droit à une rémunération ponctuelle pour l’exercice de vos fonctions. Ce droit repose sur le principe de la liberté salariale. Toutefois, votre employeur devra respecter certaines règles légales et conventionnelles dans l’établissement de votre salaire. De ce fait, votre rémunération pourra être déterminée en se basant sur :

  • Le nombre d’heures de travail que vous allez effectuer.
  • Le rendement de l’entité.
  • Le forfait appliqué dans votre secteur d’activité ou au sein de l’entreprise.

La loi encadre d’ailleurs la fixation de la rémunération d’un salarié et a mis en place un seuil minimal pour le salaire. Et sauf existence d’une convention collective qui le stipule, l’entreprise ne pourra pas déroger à cette règle. En plus de cela, ce droit impose à l’entité la mensualité pour la rémunération des salariés et l’égalité de traitement de tous les employés. D’après cette loi, la durée légale de travail d’un salarié équivaut à 1 607 heures l’année ou 35 heures par semaine. Il est important de souligner que cette durée ne doit pas être confondue avec la durée maximale de travail. Si vous travaillez au-delà de l’heure de travail légale, les heures imposées par votre employeur seront considérées comme des heures supplémentaires. Il devra donc vous payer mieux pour ces heures. Si ce dernier ne respecte pas la loi, vous pouvez parfaitement agir. Sur https://www.avocat-lsc.com, vous pourrez trouver un avocat en droit du travail pour vous aider dans votre démarche.

A lire également  Un avocat en droit des affaires

Le droit aux congés payés et aux repos périodiques

Le droit aux repos périodiques et aux congés payés est également un droit fondamental des salariés. Effectivement, la loi encadre la durée de l’exercice des fonctions d’un salarié. De ce fait, tous les employés d’une entreprise ont droit à un repos quotidien d’une durée minimale de 11 heures consécutives. En plus de cela, ils ont droit à un repos hebdomadaire de 24 heures minimum qui en principe est donné un dimanche. Toutefois, certaines dérogations permettent le changement de cette journée. En tant que salarié, vous avez également droit à des congés payés de 5 semaines qui sont répartis selon les dispositions de la loi.

Le droit à la sécurité

Quand vous êtes salarié au sein d’une entreprise, votre employeur est le garant de votre sécurité pendant l’exercice de votre fonction. De ce fait, l’entreprise dans laquelle vous travaillez assure une obligation contractuelle de résultat. Dans le cas contraire, elle risque des sanctions civiles sévères. De même, si elle n’a pas pris toutes les précautions nécessaires face aux risques pour l’exercice de son activité. Elle commet une faute inexcusable et devra indemniser le salarié.