Peut-on légalement consommer du cannabis en France ?

Peut-on légalement consommer du cannabis en France ?

Depuis plusieurs années déjà, le débat sur la légalité de la consommation de cannabis en France polarise les tensions. Si le nombre de consommateurs ne cesse de croître avec l’arrivée du cannabis thérapeutique, il n’en demeure pas moins que la frontière entre cannabis légal et cannabis illégal est parfois mince. Mais comme nous le verrons dans la suite, il est possible de consommer légalement du cannabis en France en passant par des sites de CBD fiables.

Que dit la loi sur la consommation de CBD en France ?

Pour la plupart des consommateurs, il n’y a pas de réelle différence entre le THC (tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). Si les deux molécules sont des cannabinoïdes que l’on retrouve dans la plante de chanvre, il n’en demeure pas moins que l’usage du THC est interdit en France, contrairement au CBD. En effet, le THC est une substance dite psychotrope capable de modifier l’état du système nerveux, altérant le fonctionnement du cerveau. En France, le THC est classé parmi les produits stupéfiants rendant de facto sa consommation illicite.

Cependant, les pouvoirs publics tolèrent la consommation de produits à base de CBD dont la teneur en THC n’est pas supérieure à 0,3 %. Le CBD est reconnu pour ses nombreuses vertus thérapeutiques et est considéré comme étant du cannabis médical tant que le taux de THC reste inférieur à 0,3 %. Pour régler les problèmes de stress, d’anxiété, de troubles du sommeil ou encore de douleurs chroniques, il est possible de consulter des sites de CBD fiables pour trouver un remède naturel et efficace. Ces plateformes permettent aux consommateurs d’acheter légalement du cannabidiol sous la forme d’huile, de résine ou encore de moonrock.

A lire également  Droit immobilier pour l’expulsion de locataires

Que risque-t-on en consommant du CBD qui ne respecte pas la loi ?

Comme nous venons de le voir précédemment, consommer des produits à base de cannabis dont le taux de THC est supérieur à 0,3 % est interdit en France. La consommation de drogue est sanctionnée par une amende de 200 €. Si elle est réglée dans un délai de 15 jours, elle est réduite à 150 €. 

En revanche, si le règlement intervient au-delà de 45 jours après la constatation de l’infraction, le montant de l’amende forfaitaire est majoré de 450 €. En cas de non-paiement de l’amende, le contrevenant risque jusqu’à 1 an de prison et 3.750 € d’amende après avoir été traduit devant le tribunal correctionnel. Vous venez de le comprendre, passer par des sites de CBD fiables est la clé pour s’éviter tout problème avec la justice.