L’importance d’un avocat de la circulation face aux assureurs

Après l’épisode où un accident de circulation s’est produit, la victime et le responsable de l’accident peuvent prendre un avocat pour défendre leurs intérêts. Mais du côté de la victime, le rôle de l’avocat est surtout de la représenter face aux assureurs. C’est ce qui va permettre à celui qui a subi des dommages d’être correctement indemnisé.

Une intervention rapide après l’accident

Directement après l’accident, la victime se doit de réaliser les procédures nécessaires si elle espère être indemnisée convenablement. Mais dans la majorité des cas, les victimes sont dans l’incapacité d’intervenir auprès des compagnies d’assurance en raison des dommages corporels qu’elles ont subis. C’est la raison pour laquelle la présence d’un avocat de la circulation est requise afin de représenter son client auprès de son assureur.

En règle générale, les assureurs règlent les litiges entre eux avec des conventions internes et c’est la mission des avocats de faire valoir le droit de leurs clients respectifs. Alors, pour un particulier, régler tous ces documents peut être une tâche assez complexe. Aussi, cela peut prendre beaucoup de temps si vous n’avez aucune connaissance en matière d’indemnisation après un accident de la circulation.

A lire également  Le côté sombre du métier d’avocat

Une assistance complète pour toutes les procédures

En outre, en dehors du fait que l’avocat circulation représente la victime devant la compagnie d’assurance, il assure aussi une assistance complète pendant toute la durée de la procédure. C’est donc la mission de cet avocat de recueillir toutes les informations nécessaires et relatives à l’accident, surtout s’il n’y a pas eu de constat le jour de l’accident. En tant qu’assistant, il se doit de tenir au courant la victime sur le déroulement de la situation. Dans le cas où il y aurait un procès et que la victime est toujours en convalescence, c’est lui qui va le présenter devant la cour pour défendre ses intérêts.

Quoi qu’il en soit, le plus important est de noter que c’est l’indemnisation par rapport aux dommages qui est à privilégier par l’avocat. Dans le cas où la victime ait été dans un autre véhicule au moment de l’accident, il y aura plusieurs points à éclaircir avant de pouvoir espérer l’indemnisation.

La défense au moment de l’indemnisation

Pour nombre de raisons, la compagnie d’assurance peut parfaitement refuser l’indemnisation d’une victime d’un accident de la route. C’est la raison pour laquelle la présence d’un avocat spécialiste en droit routier est toujours requise. Plusieurs cas peuvent donc se produire au moment où l’assureur doit vous indemniser.

  • Elle peut évaluer au rabais votre véhicule après un dommage total.
  • Refuser l’indemnisation en raison des conflits entre l’auteur de l’accident et l’assurance elle-même.
  • Payer partiellement les dommages par rapport à une réparation.
  • Laisser traîner le remboursement des frais d’hospitalisation.
  • Etc.
A lire également  Les principales tâches attribuées à l’avocat

Quand l’assurance expose ces cas, c’est le rôle de l’avocat de vous défendre en fonction de la situation. Mais en toute logique, vous devez toujours être indemnisé selon le niveau de dommages que vous avez subis. Alors, engager un avocat de la circulation est beaucoup plus bénéfique pour la victime.