6 conseils pour réussir une levée de fond

La recherche de fonds auprès d’investisseurs n’est pas le Saint Graal pour toutes les jeunes entreprises. Pourtant, certains modèles économiques nécessitent un financement externe. Une levée de fonds est alors un moyen raisonnable d’obtenir ces fonds auprès d’investisseurs en échange des capitaux propres de votre startup. Découvrez 6 conseils pour réussir votre levée de fonds.

1. Ne lancez pas une levée de fonds trop rapidement

Vous devez réellement considérer le moment d’accepter l’argent des investisseurs avec sagesse. Lever des fonds externes trop tôt peut impliquer une évaluation trop faible et donc une dilution significative de l’équipe fondatrice dans la table de capitalisation. En effet, même si de nombreux investisseurs professionnels essaient de simplifier au maximum le processus d’investissement, la préparation d’une levée de fonds mobilise une grande partie de vos capacités en tant que fondateurs, que vous ne pouvez pas investir dans le développement de produits ou les ventes.

2. Entourez-vous d’un avocat spécialisé en levée de fonds

Une levée de fonds n’est pas à prendre à la légère. Nous vous conseillons de vous entourer d’un cabinet d’avocat spécialisé en droit des sociétés et en financement. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement complet tout au long de votre levée de fonds. Renseignez-vous auprès d’un cabinet reconnu comme le cabinet August Debouzy. Leurs avocats disposent d’une solide expérience en matière de fiscalité et de financement, en France comme à l’étranger. Si vous cherchez un avocat spécialisé en levée de fonds, vous pouvez vous renseigner directement sur leur site Internet.

A lire également  Harcèlement au travail

3. Choisissez judicieusement le type d’investisseur

Les investisseurs typiques des startups sont des investisseurs providentiels, des fonds de capital-risque ou des investisseurs stratégiques. Une fois que vous aurez commencé à collecter des fonds, vous devriez avoir une idée claire du type d’investisseur le plus avantageux pour votre startup dans sa situation spécifique. S’il est évident qu’ils vous apportent tous un financement, leur valeur ajoutée au-delà de l’argent diffère.

4. Construisez un réseau d’investisseurs

Les investisseurs aiment souvent observer le développement de nouvelles entreprises. Par conséquent, investir un certain temps dans les relations avec les investisseurs dès le début est généralement payant. Pour ce qui est de l’approche des investisseurs, les présentations de votre réseau (par exemple d’autres fondateurs) ont les meilleures chances d’aboutir à un premier rendez-vous. La participation à des conférences de startups ou d’investisseurs peut ainsi être un moyen efficace de rencontrer des investisseurs et de constituer votre propre réseau d’investisseurs.

5. Préparez bien votre discours

Il va sans dire que vous devez consacrer une partie importante de votre temps à la préparation de votre présentation. Il ne s’agit pas seulement de créer un dossier de présentation avec une histoire convaincante, mais aussi de s’entraîner au pitch. Exploitez votre réseau pour recueillir des commentaires. En particulier, les investisseurs en phase de démarrage investissent principalement dans l’équipe. Leur décision de financer ou non votre startup dépend donc souvent de leur impression sur vous. Il est vivement d’organiser autant de présentations que possible en personne. Il est beaucoup plus difficile de faire impression et de démontrer un enthousiasme extraordinaire pour votre entreprise par téléphone ou par vidéoconférence que lors d’un entretien personnel.

A lire également  Vos droits en faisant appel à un professionnel de la gestion de biens

6. Concentrez-vous sur les indicateurs clés de performance critiques

En tant que fondateur, vous aurez certainement une bonne compréhension des indicateurs clés de performance essentiels pour votre entreprise, mais vous devez affiner cette compréhension à l’approche d’un cycle de financement. Pour ce faire, vous pouvez parler à d’autres fondateurs ou simplement demander à votre réseau initial d’investisseurs . Cela vous permet de vous concentrer sur les indicateurs clés de performance que les investisseurs potentiels considèrent comme essentiels. Ces indicateurs varient évidemment en fonction du type et du stade de l’entreprise.