La voyance : les obligations à respecter

En 1994, la pratique de la voyance était encore considérée comme un délit. Elle était même punissable par le Code pénal. C’est grâce à l’article R34-7 du 1er mars 1994 que la pratique de cette activité est devenue légale en France. Depuis, elle ne cesse d’évoluer. Si vous pensez avoir des dons de voyance et souhaitez pratiquer cette activité, sachez qu’il y a des obligations à respecter.

Les conditions à prendre en compte avant de vous lancer dans la voyance

En tant que voyant, la seule obligation que vous devez connaître est la déclaration de votre activité. Aucun diplôme n’est exigé pour pratiquer la voyance. On vous recommande de tenir compte de cette obligation et de choisir le statut juridique adapté à votre entreprise. Si vous commencez dans ce domaine, la microentreprise est faite pour vous. C’est un statut qui est très apprécié du fait de sa simplicité. 

Il vous offre une occasion de payer les cotisations sociales sur la base des recettes déclarées. En optant pour ce statut, vous aurez l’occasion d’éviter les contraintes des démarches administratives et juridiques. Vous pouvez aussi miser sur l’entreprise individuelle en nom propre qui est parfait pour une entreprise en plein développement. Pour ce qui est de l’EURL, c’est la solution parfaite pour une activité importante. Avec ce statut, c’est à vous de choisir le montant de votre rémunération.

A lire également  Hospitalisation d’office

La réglementation sur l’audiotel et le SMS voyance

Un voyant doit faire en sorte d’afficher les tarifs de ses prestations. Et cela, peu importe la façon dont vous avez choisi, pour vous faire une clientèle. Si vous avez décidé d’afficher les numéros audiotels sur votre site ou sur votre blog, vous devez également montrer votre tarif. C’est un critère qui n’est pas à négliger. Afin de vous faire une idée, sachez que le prix est en général compris entre 40 et 80 centimes par minute.

Les numéros audiotels doivent être également affichés dans une cartouche spécialisée. Ce qui va permettre à vos clients de connaître le coût de la communication avant de vous consulter. Pour ce qui est des SMS, le numéro doit être également affiché sur le site ainsi que le tarif. Ce sont des obligations que vous devez prendre en compte avant de lancer votre projet.

Se faire une clientèle en voyance

Le marché de la voyance ne cesse d’évoluer. C’est une activité qui ne cesse de séduire un bon nombre de mondes. Sachez que vous n’êtes pas le seul à avoir pensé à cette activité. Pour la maîtriser, vous devez avoir quelques qualités particulières. Et afin de devancer vos concurrents, vous devez aussi savoir choisir votre méthode pour trouver vous faire de la clientèle. 

A lire également  L'article L128-4 du Code de l'action sociale et des familles : Un pas en avant pour la reconnaissance du travail social

Il y a donc le bouche-à-oreille qui est considéré comme la meilleure solution pour vous aider à attirer beaucoup plus de clients. C’est aussi le moyen le plus économique. Vous pouvez aussi développer votre présence sur Internet et créer un blog ou une plateforme de voyance. Outre cela, rien ne vous empêche de :

  • développer votre présence sur les réseaux sociaux
  • vous inscrire sur des annuaires papiers ou en ligne
  • communiquer par petites annonces dans les journaux
  • ouvrir un cabinet.

Opter pour la voyance sur Internet

La voyance sur Internet est considérée comme la solution la plus prisée. Cependant, il est important de vous faire savoir que cette activité est soumise à quelques règles. L’affichage des tarifs et des mentions légales est obligatoire. Vous devez aussi offrir à vos clients un meilleur moyen d’une condition de consultation.   Pour eux, c’est la solution la plus efficace pour éviter les arnaques.

Les mentions légales doivent également comporter des informations telles que votre nom, votre société, votre adresse postale, votre adresse mail, votre numéro de TVA intracommunautaire, votre numéro RCS, l’hébergement du site et la date de la mise en ligne du site. Sans oublier les cookies qui vous permettent d’analyser votre audience.