Lettre de démission : Ce qu’il faut savoir pour quitter un travail en toute légalité

Vous avez décidé de quitter votre poste actuel pour une raison ou une autre. Il est impératif d’en informer votre employeur par le biais d’une lettre de démission. Il faut faire très attention pour rester en bons termes avec vos supérieurs pour qu’ils puissent devenir de bonnes références lors de vos futures recherches d’emploi. Les informations qui suivent vous seront d’une grande utilité pour réussir la rédaction de votre lettre de démission.

La lettre de démission est-elle obligatoire ?

En référence au Code du travail, l’envoi d’une lettre de démission n’est pas une obligation lorsqu’un employé décide d’interrompre son contrat de travail. Pour autant, elle revêt une importance capitale parce qu’elle constitue une preuve écrite de votre décision de quitter l’entreprise. Elle peut aider à résoudre d’éventuels problèmes liés à la démission. Cette démarche offre aussi à l’employeur l’occasion d’anticiper votre remplacement. Pour la rédaction et l’envoi de ce courrier professionnel, vous pouvez passer par le site https://modele-lettres.com/ afin de vous faciliter la tâche. Votre lettre de démission sera postée dans la journée.

A lire également  Comment trouver un bon huissier à Paris ?

Que doit contenir une lettre de démission ?

Pour qu’elle soit valide, votre lettre de démission doit mentionner quelques informations essentielles. Outre la date de la rupture de contrat et les éléments concernant le solde de tout compte, le document doit aussi inclure les informations suivantes :

  • Votre nom, votre prénom et vos coordonnées
  • Le nom et le poste du destinataire
  • Le poste que vous occupez au sein de l’entreprise
  • La date de la prise de vos fonctions au sein de l’entreprise
  • La dénomination de la société
  • La date de départ que vous prévoyez et la durée du préavis
  • La date du courrier
  • Votre signature

Il existe sur internet des modèles de lettres de démission qui peuvent simplifier la rédaction de la vôtre. Il suffit de choisir un modèle en particulier et de le personnaliser avec vos propres informations.

Faut-il donner le motif de sa démission ?

Fournir le motif de votre décision de rompre votre contrat de travail, que vous soyez en CDD ou en CDI, est entièrement facultatif. Le plus important est de spécifier clairement dans la lettre la démission volontaire. Ni l’employeur ni aucun autre de vos supérieurs hiérarchiques n’a le droit d’exercer une pression à ce sujet. En revanche, s’il existe une ambiguïté sur votre volonté claire et non équivoque de partir de l’entreprise, une requalification par le Conseil des Prud’hommes en licenciement injustifié peut être nécessaire. Dans le cas contraire, vous avez le droit de démissionner sans donner les raisons à votre employeur.

A lire également  Le poste d’un responsable juridique est-il indispensable pour une société ?

À qui adresser sa lettre de démission ?

En règle générale, la lettre de démission doit être envoyée à l’employeur, soit le directeur de l’entreprise. Mais vous pouvez aussi faire une copie à la direction des ressources humaines. D’ailleurs, dans les sociétés de grande envergure, il est habituel d’adresser directement le courrier au DRH ou au supérieur hiérarchique. Vous pouvez remettre votre lettre en mains propres, mais il vaut mieux l’envoyer par La Poste, plus précisément en recommandé, pour obtenir un avis de réception qui vous servira de preuve le cas échéant.