Que faire dans un cas d’une urgence médicale ?

Lorsqu’une urgence médicale se manifeste, elle ne vous prévient pas. Souvent, les personnes victimes sont souffrantes et ne parviennent pas à s’en sortir toutes seules. C’est la raison pour laquelle l’intervention des secours est indispensable. Pour éviter d’attendre longtemps l’arrivée de ces derniers, demandez à l’un de vos proches de vous conduire immédiatement au service d’urgence.

Déterminer l’urgence médicale

Lorsqu’il s’agit d’un simple rhum, il suffit d’aller à la pharmacie et demander le médicament approprié. Il en est de même si vous toussez. Toutefois, ce ne sont pas toutes les maladies qui sont faciles à traiter. Il y a celles qui ont besoin d’être traitées dans l’urgence. Si les secours prennent du temps, cela peut vous coûter la vie. En effet, si vous êtes victime ou assistez une personne en situation d’urgence, il est recommandé d’agir rapidement ou demander l’aide de votre entourage.

Au cas où vous trouvez un patient victime d’un malaise, conduisez-le immédiatement à l’hôpital. Vous pouvez également appeler le 15 ou le 112 gratuitement. Si vous ne parvenez pas à bouger vos pieds, ce n’est pas non plus un bon signe pour vous. Si vous ne voulez pas que votre maladie devienne sérieuse, rendez-vous à l’urgence pour bénéficier d’un soin adéquat. Si vous crachez du sang, sollicitez l’aide des équipes médicales. Cela peut provenir d’une plaie au niveau de votre estomac. En revanche, si vous demandez de temps à vous rendre au service d’urgence, la pathologie devient incontrôlable et détruit plusieurs organes.

A lire également  La pertinence des programmes de mise en conformité pénale

Adopter un comportement adapté à une urgence médicale

Face à une situation d’urgence, le premier réflexe que vous devez adopter est d’évacuer la victime dans un établissement sanitaire. Veillez à ce que ce dernier soit habilité à traiter des cas d’urgence. Sinon, la personne va de plus en plus souffrir si tel n’est pas le cas. Si vous n’êtes pas disponible à la mobiliser, vous êtes dans la mesure de contacter les services d’urgence. Il vous suffit de composer le numéro 15. Si vous ne parvenez pas à les joindre par ces derniers, le numéro 112 est également disponible. Vous pouvez utiliser votre Smartphone pour effectuer l’appel.Si vous voyez que la victime se plaint lors de l’attente des secours, il est recommandé de la calmer. Vous êtes son seul interlocuteur. En effet, faites tout votre possible pour la rassurer.

Si vous avez suivi une formation en secourisme, appliquez le peu que vous avez acquis au patient. De nos jours, il existe la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 qui donne feu vert à tous individus en assistance des personnes en situation d’urgence de contribuer au sauvetage de ces dernières.

Si vous avez causé un préjudice lors de l’action, ne vous paniquez pas. L’article L.721-1 du code de la sécurité intérieure est là pour vous protéger.

A lire également  Assurance protection juridique : pour qui et pourquoi ? Une analyse complète

Appliquer les techniques adéquates si nécessaire

Quand vous trouvez une personne qui s’évanouit, il est recommandé de masser la paume de ses mains et la plante de ses pieds avec de l’alcool. Faites-la ensuite sentir un peu de parfum si vous en disposez. Si cela ne fonctionne pas, essayez la méthode la plus prisée des sauveteurs. Il s’agit du bouche-à-bouche. Faites attention à la tête de la victime. Veillez à ce que cette dernière bascule en arrière, et ce, délicatement. N’oubliez pas non plus de souffler deux fois dans sa bouche. Vérifiez que sa poitrine se replace avant de répéter l’action.

Si vous ne trouvez pas de résultat par la technique de bouche-à-bouche, appliquez celle de la réanimation cardiaque. Au cas où vous avez poursuivi une formation la concernant, souvenez-vous de la position de la main de la victime, aussi bien à la droite qu’à la gauche. Il en est de même pour la position des bras. N’oubliez pas non plus le nombre de compressions que vous devez effectuer. Rassurez-vous que toutes les conditions sont respectées.