Surendettement des personnes physiques : comment s’en sortir et prévenir les risques

Le surendettement des particuliers est un phénomène préoccupant qui touche de plus en plus de Français. Il est essentiel d’en comprendre les causes, les conséquences et les solutions pour y faire face, afin de se protéger et d’aider les personnes concernées à trouver une issue favorable.

Comprendre le surendettement des personnes physiques

Le surendettement se caractérise par l’incapacité pour une personne physique de faire face à ses dettes, qu’elles soient liées à des crédits ou à des charges courantes (loyer, factures…). Cette situation peut résulter de différents facteurs, tels que la perte d’un emploi, la maladie, le divorce ou encore la mauvaise gestion budgétaire.

Selon la Banque de France, en 2020, près de 140 000 dossiers de surendettement ont été déposés en France. Par ailleurs, 60 % des personnes concernées sont locataires et près de la moitié sont âgées de moins de 45 ans.

Les conséquences du surendettement sur la vie quotidienne

Les conséquences du surendettement peuvent être multiples et engendrer un véritable cercle vicieux. En effet, une personne surendettée peut être amenée à contracter de nouvelles dettes pour rembourser celles déjà existantes, aggravant ainsi sa situation financière. De plus, le surendettement peut impacter la vie sociale et professionnelle, conduire à l’exclusion bancaire ou encore entraîner des problèmes de santé liés au stress et à l’angoisse.

A lire également  Porter plainte pour harcèlement moral ou sexuel : comprendre et agir

Les solutions juridiques pour faire face au surendettement

Face à une situation de surendettement, il est important d’agir rapidement. Plusieurs solutions juridiques existent pour aider les personnes concernées à sortir de cette spirale infernale :

  • La négociation amiable avec les créanciers : il s’agit de discuter directement avec eux pour trouver un accord, tel qu’un étalement des remboursements ou une réduction des intérêts.
  • Le dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la commission de surendettement : cette procédure permet d’étudier la situation financière de la personne concernée et de mettre en place un plan conventionnel de redressement ou des mesures imposées par la commission.
  • Le recours au Rétablissement Personnel (RP) : dans certains cas extrêmes, la commission peut proposer un effacement total des dettes (hors dettes alimentaires et pénales) après liquidation judiciaire du patrimoine du débiteur.

Prévenir le surendettement : conseils et bonnes pratiques

Pour éviter de tomber dans le piège du surendettement, il est essentiel d’adopter une gestion rigoureuse de son budget et d’être vigilant face aux crédits à la consommation. Voici quelques conseils pour prévenir les risques :

  • Établir un budget prévisionnel pour anticiper ses dépenses et ses revenus, et ainsi mieux maîtriser son endettement.
  • Éviter les crédits renouvelables, souvent coûteux et sources de surendettement.
  • Ne pas hésiter à consulter un professionnel, comme un avocat ou un conseiller en gestion de patrimoine, pour obtenir des conseils adaptés à sa situation financière.
A lire également  Indemnisation d’un traumatisme crânien : que faut-il savoir à ce propos ?

Le surendettement des personnes physiques est un enjeu majeur qui nécessite une prise de conscience collective et une action rapide en cas de difficultés financières. En adoptant une gestion saine de son budget et en connaissant les solutions juridiques existantes, il est possible de se protéger efficacement contre cette spirale infernale.