Un avocat peut vous représenter lors d’un trafic de stupéfiants

Dans certains cas de figure, l’avocat peut être indispensable puisque vous devez être représenté. Si vous êtes soupçonné dans le cadre d’une affaire de stupéfiants, ce professionnel pourra vous épauler au cours de toutes les démarches, notamment pour faire valoir vos droits. Que ce soit pour une convocation devant un juge d’instruction ou pour être entendu dans un commissariat, n’hésitez pas à contacter cet avocat spécialisé dans le trafic de stupéfiants. Il maîtrise parfaitement ces affaires et il aura de bons conseils à vous partager.

Pourquoi être représenté par un tel avocat ?

Vous pensez sans doute qu’il suffit d’avoir un avocat commis d’office pour être représenté efficacement. Les dossiers en lien avec le trafic de stupéfiants sont assez spécifiques, et même sensibles. C’est pour cette raison qu’un professionnel doit vous représenter, il aura alors une solide expérience et surtout des compétences certaines par rapport à toutes les démarches. 

  • Il ne faut pas négliger un tel accompagnement puisque la loi française est très rigoureuse par rapport à ces trafics.
  • Les risques de sanction sont alors importants et vous pouvez même encourir la réclusion criminelle à perpétuité.
  • Il est important de préciser que les tribunaux répressifs s’occupent souvent des actes de trafic de stupéfiants.
  • Pour que ces affaires soient bouclées rapidement, les forces de l’ordre redoublent d’efforts et les moyens mis en place sont considérables.
A lire également  Les principaux rôles d’un avocat de divorce

Vous devez donc être représenté par un avocat spécialisé dans ces affaires liées à un trafic de stupéfiants pour être certain que vos droits seront respectés et que vous soyez ou non responsable. Votre défense pénale sera alors assurée que ce soit pour des trafics liés au cannabis, à la cocaïne, à la méthamphétamine ou encore à l’ecstasy, et même à l’héroïne et au GHB. N’hésitez pas à contacter cet avocat, il pourra rapidement vous conseiller sur les options à envisager.

Quelles sont les infractions sanctionnées en France ?

Lorsque vous êtes inquiété par une affaire dédiée à un trafic de stupéfiants, vous pouvez être simplement entendu par les forces de l’ordre ou condamné. Les infractions concernent la fabrication ou la production illicite ainsi que l’importation de ces substances. Le transport, la détention, l’offre, la cession ou encore l’acquisition et l’emploi illicite de ces drogues sont aussi sanctionnés par le Code pénal en France. Ce sont les articles 222-35, 222-36 et 222-37 qui sont valables dans ces cas de figure. Le trafic de stupéfiants sur le sol français n’est pas traité à la légère.