Le divorce : qu’est-ce qu’il implique ?

Le mariage, c’est la finalité souhaitée pour n’importe quelle relation amoureuse que l’on souhaite officialiser. Idéalisé pendant des époques entières, il ne constitue aujourd’hui plus qu’un mythe, lorsqu’on sait que, dans les grandes villes, un mariage sur deux finit par un divorce. Nous tenterons aujourd’hui de vous aider à y voir plus clair sur cette procédure et les étapes qui la composent.

La réflexion 

Tout comme la décision de se marier ; la décision de divorcer n’est pas à prendre à la légère. Diverses raisons peuvent pousser un couple à envisager la séparation :

  • Ennui, routine
  • Sentiment d’étouffer
  • Sentiment d’être délaissé, abandonné
  • Infidélité
  • Maltraitance

Il est important de se questionner longuement et sérieusement sur ce qui fait défaut au couple, et si les causes de cette défaillance sont réparables, temporaires ou définitives. Il se peut que l’autre traverse une phase difficile, qu’il ait des problèmes dont il ne désire pas parler, qu’un facteur extérieur contribue à rendre la situation complexe… Le dialogue peut parfois être la solution. Procéder à une introspection – de soi-même d’une part, puis du couple ; peut permettre de faire un gros point sur les différents éléments à prendre en compte avant la séparation. Ce que l’on veut, ce que l’on ne veut plus, quelles solutions peut-on apporter, quels efforts faire… 

A lire également  Obtenir la garde exclusive de vos enfants

Si le divorce semble finalement l’option la plus satisfaisante pour les deux parti, il peut sembler judicieux de choisir un avocat compétent. Si vous êtes de Bretagne, un avocat rennais spécialisé dans le droit de la famille et du divorce, Maître Ranchère, pourra vous accompagner et vous apporter une aide précieuse.

Choisir un bon avocat 

En effet, cette étape nécessite d’être bien entourée, tant elle peut être éprouvante. Quelle que soit la procédure de divorce que vous souhaitez engager, il est important que tous vos droits soient respectés et que le contrat de divorce signé soit avantageux pour les deux partis – du moins, qu’il n’en privilégie pas l’un au détriment de l’autre. 

En France, il existe plusieurs manières de demander le divorce, et c’est l’avocat qui pourra vous aider à mieux comprendre les différents enjeux de l’une ou de l’autre. Ainsi, l’on peut se renseigner sur :

  • Les divorces contentieux. Cette procédure est applicable lorsque les deux partis ne s’entendent généralement pas sur les conséquences du divorce, ou si les époux sont en conflit. Le divorce est qualifié de contentieux lorsqu’il a lieu ; pour faute ; sur acceptation du principe de la rupture du mariage ; ou bien pour altération définitive du lien conjugal. Il peut souvent déchirer la famille en deux, et, le plus souvent, n’est pas privilégié dans les familles qui souhaitent préserver leurs enfants.
  • Les divorces par consentement mutuel dits « à l’amiable ». Ils nécessitent une procédure moins longue et moins déchirante pour la famille que la première option. Dans ce cas, le passage devant le juge n’est pas même pas requis, tant est que les deux partis sont d’accord sur les conséquences du divorce. Il contribue, le plus souvent, à conserver une bonne entente – ou du moins, une entente cordiale – entre les deux futurs époux.
A lire également  Les étapes du divorce à l’amiable