Que faire en cas de facture impayée ?

Tous les professionnels ont eu au moins une fois un jour à faire face à des factures impayées, par les clients. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un simple oubli. Dans d’autres, la situation peut devenir plus conflictuelle. Les entreprises pour se libérer du fardeau procédural font appel à des sociétés spécialisées dans le recouvrement des dettes pour assurer le bon déroulement du dossier.

La lettre de relance

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, la plupart des factures impayées sont dues à un oubli de la part du client. Cet oubli est plus ou moins volontaire, car certaines entreprises poussent les délais de règlement pour des questions de trésorerie. Il faut donc commencer progressivement en rédigeant une lettre de relance. C’est à ce stade que se règle la majeure partie des conflits. Néanmoins, c’est parfois un travail laborieux et il vaut mieux parfois contacter une société de recouvrement des créances pour automatiser les envois de lettre de rappel.

L’injonction de payer

C’est une lettre avec accusé de réception, rédigée dans des termes beaucoup plus fermes. C’est un courrier dans lequel il faut rappeler le montant et la nature de la dette, et où vous constatez que votre lettre de relance est restée sans suite. Vous exigez le paiement généralement sous 10 jours ouvrés, délai au-delà duquel vous vous autorisez à procéder au recouvrement par voie d’huissier ou par voie judiciaire. Là encore, les sociétés spécialisées sont particulièrement efficaces sur les délais de relance et d’injonction.

Le dossier au contentieux

Malheureusement, s’il faut en venir là, vous serez obligé de saisir la justice pour obtenir une injonction de paiement. Néanmoins, vous avez également la possibilité pour certaines dettes de faire appel directement à un cabinet d’huissier qui se chargera de votre dossier. Là encore, les entreprises qui sous-traitent avec des cabinets de recouvrement n’ont pas à se soucier des nombreuses formalités à ce stade du dossier.